Les villages du premier plateau
 

Baume-les-Messieurs, Josette Coras

Josette nous a quittés très vite, sur la pointe des pieds, nous laissant ses gravures, ses toiles et une lettre pour apaiser un peu notre peine, mais la blessure est profonde, car pour les personnes qui l'aimaient, Josette représentait l'âme de Baume et je crois que sa présence flottera encore longtemps sur ce lieu magique.

Lettre posthume de Josette

Quand je ne serai plus là, relâchez moi, laissez moi partir,
Ne pleurez pas en pensant à moi
Soyez reconnaissants pour les belles années.
Je vous ai donné mon amitié,
vous pouvez seulement deviner le bonheur que vous m'avez apporté
Je vous remercie de l'amour que chacun m' a démontré.
Maintenant il est temps de voyager seul.
Pour un court moment vous pouvez avoir de la peine
la confiance vous apportera réconfort et consolation.
Nous serons séparés pour quelques temps
Laissez les souvenirs apaiser votre douleur.
Je ne suis pas loin, la vie continue.
Si vous avez besoin de moi, appelez moi et je reviendrai
même si vous ne pouvez me voir et me toucher, je serai là.
Et si vous écoutez votre coeur,
vous éprouverez clairement la douceur de l'amour que j'apporterai.
Et quand il sera temps pour vous de partir,
je serai là pour vous accueillir
absente de mon corps, présente avec Dieu.
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer, je ne suis plus là, je ne dors pas.
Je suis les mille vents qui soufflent
Je suis le scintillement des cristaux dans la neige
je suis la lumière qui traverse les champs de blé
je suis la douce pluie d'automne
Je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin
Je suis l'étoile qui brille dans la nuit.
Je ne suis pas morte.




Si vous décidez de venir dans ma région, vous aurez sûrement à coeur de visiter le joli village de Baume-les-Messieurs, rendu célèbre par nos livres de géographie ; sa reculée ayant pendant des années servi à illustrer les cours ou à alimenter une interrogation. Si vous avez oublié qu'une reculée est une vallée fermée, passez à Baume vous rafraîchir la mémoire, d'autant plus que vous aurez le plaisir de découvrir un village typiquement jurassien. C'est au coeur de son abbaye, que vivait Josette.

J'ai vécu auprès d'elle, des moments merveilleux, qui restent en suspens dans ma mémoire. La richesse du lieu, la profonde humanité de l'artiste, la qualité des oeuvres me plongeaient dans une atmosphère étrange, envoûtante et délicieuse et chaque fois que je sortais de chez Josette, j'avais l'impression d'être enveloppée de son charme. Elle avait toujours une nouvelle histoire à raconter, des anecdotes pleines d'humour et de fantaisie, dont le souvenir qui vous accompagnait, faisait dire à votre entourage "mais tu ris toute seule!" Allez faire comprendre ça!

Le décès de Josette nous a plongés dans une sourde douleur. Elle nous laisse orphelins, désemparés.

Les oeuvres et la technique de Josette Coras

Josette a réalisé des aquarelles, des gravures. Dans ses gravures se cachent des personnages, qu'elle découvre, puis met en évidence en les modelant en trois dimensions dans le papier de l'estampe. Elle a également réalisé de nombreux personnages pour différents musées.
Josette Coras nous a quittés le 2 mars 2008.

Josette Coras, Regards Croisés - Quelques Annees a Baume