Les cabanes de berger
 

Les cabanes de bergers

Juste au dessus de Lons le Saunier, sur le premier plateau, on aperçoit au cours des promenades de nombreux murs de pierre qui enserrent les prés. A l'intérieur des murs , on observe parfois des cabanes de bergers Ces constructions en pierres sèches, s'abîmaient au cours du temps. Ayant perdues leur fonction, elles n'étaient pas entretenues et elles étaient victimes des remembrements, qui les faisaient disparaître en même temps que les murs qui les hébergeaient. Depuis 1993, l'association Intercommunale du premier plateau (ASSIPP), en partenariat avec les BTS GENA (gestion de l'environnement) de Lons a entrepris un programme de sauvegarde. Les cabanes sont inventoriées, des sentiers balisés ont été crées. Malgré les recherches effectuées, l'origine de ces cabanes, reste un mystère. Très peu d'écrits leur ont été consacrés. Il y a bien quelques hypothèses, mais elles sont encore trop contradictoires et suffisamment peu étayées pour en tirer des conclusions

La localisation


Une vingtaine de communes sont concernées par ces constructions: Poids de Fiole,Nogna, Publy, Verges, Vevy, Briod , Crançot, Mirebel, Granges sur Baume, La Marre, Bonnefontaine, Picarreau, Fay en Montagne, le Fied, Plasne, Barretaine, Chaussenans, Chamole, Besain, Molain.

La construction


La terre ici, bien que fertile, est rare et les bancs de calcaire affleurent., pour tirer parti de leurs terres, les paysans ont du enlever les pierres. Construire des murs était la meilleure façon de perdre le moins d'espace possible tout en délimitant les parcelles. Si la construction de cabanes dans les murgers est assez rare dans nos contrées, c'est par contre une technique assez répandue dans le sud de la France. Les cabanes rencontrées dans le Jura sont en général de dimensions réduites ( o,5m² à 6m² pour les plus grandes).A l'intérieur, on peut s'asseoir sur les bancs de pierre qui longent les parois. La méthode de construction est a encorbellement( la base de la cabane est droite, puis la voûte est formée par dépassement de la pierre supérieure par rapport à la pierre inférieure).

Le nom des cabanes


Loges, cabordes,bordes,abris, cabanes de bergers, cabanes aux moines, cabanes en murger, chavounes, les noms ne manquent pas pour désigner ces édifices, il semble que chacun ait le sien


Un chemin balisé: le parcours de Granges sur Baume


Prévoir environ 1 heure 15 minutes pour réaliser ce parcours de 4, 5 kilomètres.
Le chemin est balisé en rouge et blanc (GR59) et en jaune (deux traits superposés)
Ce parcours vous permettra de découvrir,outre de nombreuses cabanes de pierres sèches,l'église de Baume qui conserve un toit en laves, la reculée de Baume les Messieurs depuis le belvédère et les lapiaz .

D'autres chemins balisés existent, ne pas hésiter à contacter l'assipp, qui pourra vous fournir des explications et des dépliants ... Mais si comme moi vous aimez sortir des sentiers balisés, respectez les troupeaux, n'oubliez pas de refermer les barrières, et partez à la découverte, vous trouverez des cabanes partout : dans les prés, dans les bois... Et peut-être aurez vous le plaisir de surprendre, ici un renard où là un troupeau de chevreuils.

Bonne balade !