Les villages du premier plateau
 

La savate du curé de Crançot

Voici la fameuse légende de la Savate du Curé de Crançot telle que la raconte Désiré Monnier à la page 34 de son livre sur nos traditions populaires.

"Un jour de tempête épouvantable était près d'éclater sur la paroisse de crançot. Le curé s'occupait à l'église, en aube et en étole.
On se porte vers lui dans l'effroi général, et on le supplie de détourner le malheur dont on est menacé. Aussitôt, déférant aux instantes prières de ses paroissiens, le curé s'avance sous le portail, et regardant les nuages d'un air impatient et courroucé:
«Qu'est-ce donc de tout cela? leur cria-t-il. Allons! qu'on se taise, ou l'on verra beau jeu! Vous aurez affaire à moi.»
On cru qu'il s'adressait à une armée de démons. En même temps, ayant détaché une de ses chaussures, il la lança en l'air...Elle ne retomba point à terre. Elle fut emportée dans les nuages par une force sur naturelle...et sur le champ la tempête fut apaisée."


Désiré Monnier regrette que la tradition ne donne aucune date à cette histoire.. Par contre Louis Martin dans son livre "légendes de Franche Comté" assure que certains auteurs la situe en 1818. Quoique il en soit ...depuis le temps ...la chaussure aurait du retomber!!