Les villages du premier plateau
 

La Marre

Selon Rousset, La Marre semble tirer son nom d'une grande mare autour de laquelle se sont groupées les premières habitations. Ce réservoir était d'autant plus précieux, que l'eau est excessivement rare sur le plateau.
La Marre est située également le long de la voie romaine "La Grande Vie". En 1842, ont été retrouvé, plus de 100 monnaies gauloises, toutes en argent pur et presque toutes du même type, des médailles en bronze furent également découvertes.

L'église aux tuiles vernisséees date de 1815, est a été érigée sur l'emplacement d'une vieille chapelle. Elle est dédiée à la Sainte-Trinité.

Ce village est la patrie de l'abbé Outhier, chamoine de Bayeux (1694-1774), membre des académies de Berlin, de Caen et de Besançon, astronome et écrivain.

Une croix de pierre, très ancienne située au carrefour de l'église, à gauche en allant sur Mirebel, représente Ste Anne et Marie enfant.
Non loin de là , sur la droite, l'encadrement de la porte du café est particulièrement ouvragé, mais nécessiterait une sérieuse restauration.

L'oratoire photographié est l'Oratoire des Outhier , construit au XVIIe siècle par Marguerite Dussoubs en l'honneur de St Roch et restauré en 1822 par la famille Outhier
N'hésitez pas à vous vous rendre sur le sentier des cabanes, crée et entretenu par l'assipp, la promenade est facile et agréable.

Photos de Martine Reverchon et Lasophe